Favoris
0
Panier

Pâtisseries : nos bonnes adresses à Toulouse

Plaisirs sucrés

À Toulouse, les gourmands vont se régaler ! En particulier les amateurs de gâteaux, tartes et autres plaisirs sucrés. À emporter ou attablé dans un salon de thé, les pâtisseries se dégustent à toute heure.

Les grands classiques

Pour les amateurs de baba, Saint-Honoré, tarte au citron… ces pâtisseries sont l’excellence d’un savoir-faire traditionnel, parfois subtilement revisité par un chef inventif.

Conté

Dans cette pâtisserie, on respecte la tradition depuis 4 générations ! À deux pas de la cathédrale Saint-Étienne, cette adresse a vu passer de nombreux Toulousains dans sa boutique au chic un peu rétro. Notre conseil ? Goûter le fénétra à l’unité. Cette recette de gateau à base d’amande, citron confit et abricot date de l’Antiquité et s’inscrit aujourd’hui parmi les spécialités toulousaines immanquables, au même titre que le célèbre cassoulet !

37 rue Croix-Baragnon

Au Poussin Bleu

Voici une autre adresse qui a régalé des générations de Toulousains. Depuis 1932, le Poussin Bleu propose une pâtisserie traditionnelle, gourmande et toujours en quête d’authenticité. On file y déguster de délicieux macarons ou croquer dans une fameuse « pomponette ». Cette galette-brioche aromatisée à la fleur d’oranger reconnaissable avec ses cristaux de sucre est un incontournable toulousain au moment de l’épiphanie.

45 rue du Languedoc et 19 rue de la Bourse

L’Autre Salon de thé

Ce salon de thé propose de généreuses parts de gâteaux dans une vaisselle vintage. La déco avec les grands luminaires et les tableaux anciens au mur ajoute une touche XIXe au charme du lieu. L’occasion idéale de déguster une part de Banoffee ! Cette pâtisserie anglaise composée d’une généreuse couche de crème chantilly, de bananes et de confiture de lait posés sur une base de crumble de biscuits secs a intégré bon nombre de cartes toulousaines.

45 rue des Tourneurs

Perlette

Chez Perlette, les pâtisseries sont de véritables petits bijoux qu’on aurait presque peine à déconstruire d’un coup de cuillère si elles n’étaient pas si délicieuses ! Les classiques comme la tarte au citron meringuée ou le fraisier sont ici revisités pour le plaisir de nos yeux et de nos papilles. L’endroit idéal pour une pause sucrée en ville ou un délicieux brunch le dimanche matin.

2 place de la Bourse

Envie d’évasion ?

Dans la Ville rose, la gourmandise est sans frontière. Les influences des chefs s’expriment librement et le mélange subtil des saveurs embarque nos papilles dans un voyage plein de surprises.

Takumi

Connaissez-vous le cheesecake japonais ? C’est un véritable nuage de douceur à la façon des sponge cakes, à déguster chez Takumi. Matcha, yuzu, sésame, chocolat… les saveurs du pays du soleil levant se déclinent avec les spécialités plus occidentales pour nous offrir le meilleur de la pâtisserie !

4 place Wilson

Mia Cha

On reste en Extrême-Orient, mais en Chine cette fois avec ce petit établissement qui propose des desserts en mode « fusion food » qui revisite les gâteaux traditionnels avec des saveurs fruitées exotiques. La carte propose aussi les « souvenirs d’enfance » de Mia Cha, à l’authenticité chinoise garantie.

39 rue Peyrolières

Les Délices de Tunis

Voici une des pâtisseries orientales les plus anciennes de Toulouse. La vitrine nous embarque dans un voyage culinaire : pyramides de makrouds aux figues ou aux dattes, plateaux de cornes de gazelle, de besboussa aux noix de cajou sans oublier les loukoums… le temple des mille et une pâtisseries est juste devant nous…

22 bis rue des Tourneurs

Les monomaniaques

L’obsession pour un gâteau suffit parfois pour en faire sa spécialité. Le pâtissier s’amuse à déconstruire et réinventer la recette et décline la version originale avec toute une palette de goûts.

Mr Madeleine

Cette pâtisserie à bosse reste le grand classique des doux souvenirs d’enfance. Nature, citron, framboise ou pistache, il faudra toutes les goûter pour élire sa madeleine préférée !

30 rue des Filatiers

Cocorosa

Le donut n’a pas de limite dans l’alliance des goûts et des textures avec des fourrages gourmands et des toppings croquants. Chez Cocorosa, les donuts sont frais, réalisés le jour même.

46 rue Boulbonne

Niji Mochis

Les mochis sont une pâtisserie japonaise en forme de boule, à l’enveloppe à base de farine de riz et garnie de mousse légère et onctueuse.

2 place Saint-Georges

Papichou

Avec ces choux-là, pas d’enfants boudeurs qui refusent de finir l’assiette ! C’est toute une collection de choux à la crème qui nous est proposée, fait maison par un véritable « papi gâteau ».

24 rue Léon Gambetta

Oh my cooks

Au coeur de la vieille ville de Toulouse, le temple du cookie a trouvé refuge ! Le secret ? Des cookies « élaborés avec amour », moelleux et généreux, à découvrir en format standard ou à partager en format mini, avec les « cookinous ».

13 Place Mage

Viennoiserie

Chocolatine !

Un boulanger autrichien, Auguste Zang, ouvre sa boulangerie viennoise à Paris dans les années 1830 et propose une version chocolatée des célèbres croissants : le « Schokoladencroissant ».
Le mot est raccourci en « Schokoladen ». Et dans le sud-ouest, il est prononcé « chocolatine », avé l’accent !