Favoris
0
Panier

Free tour ou visite guidée ?

Visite guidée versus Free tour : attention aux mauvaises surprises !

Vous prévoyez de visiter Toulouse prochainement et vous êtes tentés de réserver un Free tour pour sillonner la ville. Gratuit, sympa… quand on lit certains avis, les adjectifs élogieux pour qualifier le Free tour ne manquent pas.

À l’office de tourisme, nous privilégions et continuerons de privilégier les vraies visites guidées menées par des guides compétents et passionnés. En 5 points, on vous prouve en quoi elle a mieux à proposer au visiteur qu’un Free tour.

D’abord, un Free tour, c’est quoi ?

C’est une visite à pied populaire depuis quelques années. Elle est annoncée avant tout comme gratuite et inédite par rapport au concept traditionnel de visite guidée.

  • Un Free tour, c’est donc gratuit.
    Vous ne payez rien avant de débuter la balade, mais on vous pressera en fin de parcours pour débourser un montant en espèces. Un Free tour n’est donc pas gratuit. Ce panier (ou enveloppe) qui tourne en fin de visite permet à l’intervenant de tirer une forme de rémunération à son activité… mais pas que. Ce dernier adhère à une ou plusieurs plateformes en ligne dont il est dépendant pour être visible. Il reverse donc également un pourcentage de ce que vous lui avez « librement » versé.
  • Un Free tour, pourquoi s’en priver ?
    Le Free tour est mené par une ou des personnes probablement agréables et motivées mais leur activité est réalisée dans un cadre non règlementé. Un guide-conférencier, qu’il exerce en indépendant ou en salarié, est un professionnel agréé : grâce à une formation diplômante, il est titulaire d’une carte nationale régie par le code du tourisme qui lui donne le droit de faire des visites commentées, en français ou en langue étrangère. Il est passionné par l’histoire et le patrimoine et sait partager cette passion avec les visiteurs grâce à des techniques apprises.
  • Un Free tour, c’est fun et agréable
    Généralement, le nombre de participants du Free tour n’est pas limité : l’intervenant doit se garantir un revenu en tenant compte du tarif libre (et, avouons-le, quelque peu précaire). On peut s’interroger sur le confort de la visite, la facilité de déplacement du groupe ou la bonne qualité d’écoute des commentaires. L’office de tourisme a choisi de limiter les groupes à 30 personnes maximum. Au-delà, un deuxième groupe est créé et mené par un autre guide conférencier.
  • Avec un Free tour, infos et bons plans sont assurés
    Dans la mesure où l’intervenant d’un Free tour ne nécessite pas de qualifications ni de diplômes, comment s’assurer que les informations énoncées sont justes et avérées ? On peut être passionné d’histoire, de patrimoine, connaître de bons bars et restaurants, on n’est pas pour autant un professionnel du tourisme.
  • Suivre un Free tour, c’est visiter avec un guide local
    Les guides-conférenciers de nos visites guidées sont motivés, dynamiques et… devinez quoi ? Ils vivent à Toulouse toute l’année ! Mais nous avons envie de vous les présenter comme une équipe qui aime avant tout son métier. Saviez-vous qu’un Free tour n’a pas le droit de délivrer des commentaires à l’intérieur d’un monument historique ?

I love my guide conférencier

I love my guide conférencier est une opération lancée par l’office de tourisme de Toulouse pour mettre en avant notre équipe de guides conférenciers. Les guides vous amènent découvrir la ville, ses monuments, ses histoires mais aussi ses anecdotes. Et toujours avec le sourire !

Nos guides sont une équipe de professionnels agréés. Ils ont une passion commune : transmettre leur amour pour Toulouse, raconter sa grande histoire et ses petites, vous faire découvrir ses grands monuments et ses détails insolites.

Suivez une de nos visites guidées et rencontrez nos guides passionnés et passionnants !