La basilique Saint-Sernin - un patrimoine millénaire | Toulouse Tourisme
Vous êtes ici
La basilique Saint-Sernin

La basilique Saint-Sernin - un patrimoine millénaire

La basilique Saint-Sernin : un patrimoine millénaire et de nouveaux attraits

Trésor de la Ville Rose

La basilique Saint-Sernin, trésor de la Ville Rose, est une étape incontournable du pèlerinage du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, classée en tant que telle au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 20 ans. Ce chef-d’oeuvre d’architecture romane est aujourd’hui l’objet de toutes les attentions. Le Projet Grand-Sernin, initié et piloté par Toulouse Métropole, comprend trois grands axes articulés autour de l’édifice religieux : l’aménagement piétonnier de la vaste place qui l’entoure, sa restauration et sa valorisation ainsi que la mise en valeur de son patrimoine culturel. Conçu par l’architecte-urbaniste Joán Busquets, ce projet de réaménagement dont le chantier se terminera à l’automne 2019, fait la part belle aux espaces libres, à la déambulation, à la verdure. Au centre de la place libérée de la circulation et bientôt sertie de jardins, la basilique a bénéficié de restaurations significatives, pour le plus grand plaisir des nombreux visiteurs.

Automne 2019

Mise en valeur de la basilique et de sa place

Le Projet Grand Saint-Sernin tend à redonner aux toulousains et aux touristes une jouissance apaisée et privilégiée de la basilique et de la place qui l’entoure, et suit un déroulement en plusieurs étapes.

La basilique Saint-Sernin à Toulouse

Des sondages préventifs (2015)
Le passé millénaire de Toulouse se confond en grande partie avec celui de longue histoire de la basilique. Cette richesse historique a été prise en compte dans le projet d’aménagement. Conduits sous l’oeil expert de la DRAC, une soixantaine de sondages ont été effectués dans le sous-sol de la place en 2015, afin de mesurer de façon précise le niveau exact d’apparition des vestiges présents dans le périmètre. Les relevés altimétriques effectués ont déterminé les paramètres du projet final.

Un espace rendu aux piétons (2018-2019)
Jusqu’à fin 2017, la place Saint-Sernin a toutes les caractéristiques de l’espace urbain classique : circulation régulière, trottoirs en béton et places de parkings entourent la basilique. Les travaux d’aménagement débutés en janvier 2018 ont transformé les 18 000 m2 de la place. C’est désormais un bel espace piéton, en ellipse, qui offre plusieurs points de vue et un espace de promenade privilégié, parsemé d’une centaine d’arbres.

Portail basilique Saint-Sernin

Un pavage technique et esthétique (2019)
Le bitume a cédé le terrain à un revêtement esthétique, qui recèle une particularité. La surface de la place, relevée en fonction des vestiges précédemment identifiés, repose sur des plaques de béton de 3m x 2,5m « réversibles ». Spécialement conçues pour permettre un levage par des engins standards, elles faciliteront dans le futur des fouilles éventuelles. Le revêtement, fait de porphyre gris clair posé en arcs qui illumine l’espace, est jointé au sable polymère au lieu du mortier habituel. Cette technique particulière offre la possibilité de « déjointer » le pavage plus facilement, ce qui permet également un accès plus facile au sous-sol, tout en limitant les coûts de réfection ultérieurs.

Des espaces dégagés et arborés (2019)
L’ensemble harmonieux que forment la basilique, la place, et les bâtiments adjacents tels que le musée Saint-Raymond, le lycée Saint-Sernin ou les élégants immeubles d’habitation en brique traditionnelle s’agrémentera bientôt de deux espaces verts complémentaires. Un beau parc, situé côté abside de la basilique, offrira une vue dégagée sur les coupoles et des endroits de repos ombragés.

Le portail occidental s’ouvrira lui sur un large parvis donnant accès au musée Saint-Raymond voisin, qui permettra aux visiteurs d’apprécier la majesté et les fins détails sculptés de cette façade ouest.
À l’angle sud de ce portail, les sondages et fouilles préventives de 2015 ont révélé la présence des vestiges de l’ancien cloître. Vidé au 13e siècle, vendu à la Révolution comme bien national, il a ensuite servi de carrière à d’autres constructions pour finalement disparaître.

Dans une évocation de ce passé de la basilique, cet ancien domaine des chanoines sera matérialisé par un large carré de verdure, parsemé de bancs et surélevé, propice à la contemplation et la méditation.
La fin des travaux, prévue à l’automne 2019, aura comme point d’orgue la nouvelle mise en lumière de l’édifice, mettant en valeur la richesse de ses couleurs et la variété de ses formes.

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse :

« Le Projet Grand-Sernin s’inscrit pour nous dans une démarche générale d’aménagement et de valorisation de notre magnifique centre-ville. Nous sommes attachés à faire de ce centre historique une référence en matière de conservation du patrimoine, et attachons une grande importance à favoriser une mobilité douce des habitants et visiteurs. Cette basilique pratiquement millénaire et ses alentours occupent une place privilégiée dans le coeur des habitants et attirent chaque année un nombre toujours plus important d’amoureux du patrimoine. Lui redonner un écrin à la hauteur de sa valeur historique et esthétique était une évidence et tous les services de la Métropole ont activement participé à la réussite de ce chantier. Je vous invite à venir découvrir, ou redécouvrir, la beauté de la basilique Saint-Sernin. »

téléchargez le communiqué de presse

Visite guidée de Toulouse

Contacts presse

Amélie Jolivet
a.jolivet@giesbert-mandin.fr
Tél : 07 85 53 50 05

Anna Beauchamp
a.beauchamp@giesbert-mandin.fr
Tél : 06 88 94 44 42