J’enfile mes baskets avec Stéphanie Wiart | Toulouse Tourisme
Vous êtes ici
Gwen Bovilan Photographe
Suivez le guide

J’enfile mes baskets avecStéphanie Wiart

Stéphanie Wiart est guide à l’office de tourisme. Véritable passionnée de théâtre, amatrice d’art et en épicurienne assumée, elle balade sa bonne humeur avec les visiteurs dans les ruelles toulousaine depuis 10 ans. On ne vous dira pas quel âge elle a, elle nous souffle dans l’oreillette que le temps n’a pas prise sur elle…

Suivez le guide !

D’où viens-tu ?

Je suis originaire de la Mayenne, un joli département des Pays de la Loire, là-bas pas de briques ni de tuiles mais de l’ardoise et de la pierre.

Comment as-tu atterri à Toulouse ?

C’est un peu cliché... bon allez je sais que vous ne le répéterez pas, j’ai atterri à Toulouse il y a 10 ans par amour pour un Breton...

Pourquoi as-tu choisi le métier de guide ?

J’ai toujours voulu faire un métier où je pourrais être en lien avec les gens, un métier de contact. J’ai démarré par un parcours de comédienne et en parallèle je gagnais ma vie en travaillant dans le tourisme comme accompagnatrice de voyage. Je me suis rendu compte que j’adorais cela. Par la suite j’ai obtenu ma carte de guide conférencière et j’ai commencé à guider.

En trois mots, comment décrirais-tu ton métier ?

Je dirais que c’est un métier passion. Il faut aimer le patrimoine et les gens. Ce que j’adore c’est raconter des histoires, créer l’interaction, embarquer mes visiteurs dans différentes atmosphères. Il faut également être curieux et aimer se documenter, aimer les livres, et puis c’est un métier créatif ! Il faut sans cesse se renouveler et renouveler ses outils de médiation : pour ma part, je me suis spécialisée dans les visites spectacles.

I love my guide - Stéphanie Wiart

En visite

Une anecdote drôle à partager avec nous ?
Le souvenir d’une journée dense avec un groupe des Landes, le timing était serré et nous ne devions pas accumuler trop de retard. Le groupe tenait à prendre l’apéro. Nous avons arrêté le bus et sorti les tables de camping, nous avons trinqué au plaisir d’être ensemble.

Complète la phrase : "Tu ne peux pas repartir de Toulouse sans avoir vu..."
La vue qui s’impose : celle du quai de la Daurade. Venez-y en fin de journée quand le soleil se couche. Vous admirerez le pont Neuf, le dôme de l’hôpital de la Grave et les avions qui décollent ou atterrissent de Blagnac dans le ciel rose toulousain.

Si tu avais à "vivre" un moment historique toulousain, lequel choisirais-tu ?
Je crois que ce serait une présentation d’un chanteur ou d’une chanteuse lyrique au théâtre du Capitole à l’époque où l’on pratiquait encore les 3 débuts. Les artistes devaient faire leurs preuves devant le très difficile public toulousain qui pouvait décider de leur présence ou non à l’Opéra la saison suivante à coup d’applaudissements ou de hués. Une terrible épreuve pour les artistes mais une atmosphère qui devait être extraordinaire à n’en pas douter !

I lovemy guide

I love my guide est une opération lancée par l'office de tourisme de Toulouse pour vous faire connaitre notre équipe des guides conférenciers.
Par thématique, par quartier, les guides vous amènent découvrir la ville, ses monuments, ses histoires mais aussi ses anecdotes. Et toujours avec le sourire !

Pour retrouvez nos guides et partager avec eux la passion de Toulouse, demandez le programme des nos visites :

visites guidées

I love my guide conférencier #visiteztoulouse

demandezle programme !