J'enfile mes baskets avec Éléna Bourdariès | Toulouse Tourisme
Vous êtes ici
Dominique Viet
Suivez le guide

J'enfile mes baskets avecÉléna Bourdariès

Éléna Bourdariès est guide-conférencière à l'Office de tourisme depuis 6 ans. Vous l'entendrez raconter la Ville Rose en français, anglais, espagnol et russe. Elle adore raconter les histoires, elle est curieuse, la palette des thèmes qui l'intéressent va des grands magasins et l'histoire de la mode à la poésie et chansons de Nougaro, en passant par le street-art et l'architecture haussmannienne.

Suivez le guide !

D'où viens-tu ?

Je suis née à Yaroslavl, en Russie, une belle ville au bord de la Volga classée au patrimoine de l'Unesco.

Comment as-tu atterri à Toulouse ?

Je suis venue à Toulouse en 2002 pour poursuivre mes études de littérature française à l'Université. La ville m'a enchantée. La preuve : j'ai abandonné les Lettres Modernes pour me consacrer au tourisme et me voilà guide à Toulouse !

Pourquoi as-tu choisi le métier de guide ?

C'est une affaire de famille. Ma maman était guide dans ma ville d'origine et c'est elle qui m'avait "mise sur les rails" du guidage. En Russie, c'était mon deuxième métier que je conjuguais avec celui d'enseignante. C'est devenu le premier ici, en France.
Avant tout, c'est le métier de partage, d'échanges, d'interactions, de contact humain. On étudie, on se documente, certes, mais tout cela n'a pas de sens s'il n'y a pas de possibilité de partager ce qu'on a appris. C'est ce que j'ai toujours cherché dans le travail !

En trois mots, comment décrirais-tu ton métier ?

Les journées d'un guide se suivent et ne se ressemblent pas. Difficile de les décrire en trois mots. Le plus souvent, on va rencontrer son groupe, on fait la visite, on prend la pause, on refait une autre visite… Mais ! On peut être toute la journée ou plusieurs journées en circuit dans la région, on peut aller travailler en soirée pour les congressistes qui sortent d'une conférence, on fait visiter les incontournables, mais, parfois aussi les quartiers moins touristiques, on reçoit des scolaires ou des retraités, des célébrités ou de parfaits anonymes. On révise entre deux visites ou on prend un café avec les collègues… bref, ce n'est jamais pareil, mais c'est ça qu'on aime !

I love my guide - Éléna Bourdariès

En visite

Une anecdote drôle à partager avec nous ?
Une visite guidée au bord de Garonne avec une classe de CE1. Guide : À votre avis, pourquoi les Romains, ont-ils fondé Toulouse sur la rive droite de la Garonne ? Élève : Parce qu'ils étaient droitiers !

Complète la phrase : " Tu ne peux pas repartir de Toulouse sans avoir vu..."
Sans avoir bu un verre sur la place Saint-Georges. Son histoire est mouvementée : lieu de marché, d'exécutions... Entourée de bâtiments anciens, remplie de terrasses, elle est devenue un vrai haut lieu de savoir-vivre à la toulousaine, festif et convivial.

Si tu avais à "vivre" un moment historique toulousain, lequel choisirais-tu ?
Mon cœur balance entre le 4 août 1533 quand, pour l'arrivée du roi François Ier à Toulouse, Jean de Bernuy, riche marchand pastellier, a organisé devant les portes de son hôtel particulier la lecture des ballades par l'association poétique féminine de la ville, et le 14 mars 1987 quand, pour le Carnaval, Claude Nougaro a chanté sur le toit du Capitole.

I lovemy guide

I love my guide est une opération lancée par l'office de tourisme de Toulouse pour vous faire connaitre notre équipe des guides conférenciers.
Par thématique, par quartier, les guides vous amènent découvrir la ville, ses monuments, ses histoires mais aussi ses anecdotes. Et toujours avec le sourire !

Pour retrouvez nos guides et partager avec eux la passion de Toulouse, demandez le programme des nos visites :

visites guidées

I love my guide conférencier #visiteztoulouse

demandezle programme !