J'enfile mes baskets avec Céline Laurière | Toulouse Tourisme
Vous êtes ici
Chloé Sabatier
Suivez le guide

J'enfile mes baskets avecCéline Laurière

Céline Laurière est guide à l'office de tourisme depuis 10 ans mais sillonne les rues de la ville rose et de la région depuis plus de 20 ans. Elle balade français, italiens, germanophones, anglophones de tout pays à pied ou en bus s'adaptant à leurs exigences parfois... pénibles ou farfelues ? Peu importe, elle tient bon et dans la bonne humeur ! Toute visite est l'occasion d'apprendre et de s'enrichir au contact de la culture de l'autre.

Suivez le guide !

D'où viens-tu ?

Je viens de l'Aveyron je suis née à Villefranche-de-Rouergue. J'y suis restée jusqu'au Bac mais j'y reviens depuis dès que possible, même pour guider !

Comment as-tu atterri à Toulouse ?

C'est là où j'ai fait mes études d'allemand. C'était la ville la plus proche de mon Aveyron natal où je pouvais retrouver tous mes copains pour faire la fête.

Pourquoi as-tu choisi le métier de guide ?

Je ne l'ai pas choisi, il s'est présenté à moi par hasard. Pendant mes études, j'ai fait ce que j'estimais être à l'époque un job d'étudiante, des visites du quotidien "la Dépêche du Midi".  Le contact avec les visiteurs, le fait d'apprendre et de transmettre m'ont finalement bien plu et j'ai commencé à évoluer dans le secteur grâce à la maîtrise de l'allemand. C'est tout d'abord la société Manatour qui m'a sollicité pour des visites des sites Airbus, puis l'association Arthémis qui m'a encouragé à "avaler le guide bleu" et me préparer au diplôme de guide conférencière régionale.

En trois mots, comment décrirais-tu ton métier ?

Mon métier s'exerce en général dehors, en interaction avec des monuments de qualité et des gens de différentes cultures, ce qui procure un grand plaisir au quotidien.
Il relève aussi du défi du fait de la diversité des attentes et des exigences des visiteurs, des coups de stress à gérer les imprévus... et un peu de trac parfois le temps de briser la glace. Une phase cachée de métier de guide correspond aux longues soirées à préparer ou relire les visites.

I love my guide - Céline Laurière
Dominique Viet

En visite

Une anecdote drôle à partager avec nous ?
Lors d'une sortie pour des pilotes de compagnies clientes d'une société d'aéronautique toulousaine, nous avons eu une longue panne de bus en matinée. Certains participants ont préféré patienter dans le bus pour…boire à notre insu ! Au moment du départ du bus réparé, nous les avons retrouvés ivres mort dans le jardin public de la ville étape !
 
Complète la phrase : "Tu ne peux pas repartir de Toulouse sans avoir vu..."
Le quartier Saint-Cyprien, rive gauche, pour profiter des plus belles vues sur la Garonne et de ses quais et retrouver encore un peu le côté populaire de Toulouse, qui disparaît depuis une dizaine d'année en raison de la gentrification du centre-ville.

Si tu avais à "vivre" un moment historique toulousain, lequel choisirais-tu ?
J'aimerais vivre non pas un moment mais à l'époque des comtes de Toulouse fin du XIème - début du XIIème siècle. C'est le moment où ils assoient leur puissance et où la ville est en pleine effervescence de construction religieuse et civile.

I lovemy guide

I love my guide est une opération lancée par l'office de tourisme de Toulouse pour vous faire connaitre notre équipe des guides conférenciers.
Par thématique, par quartier, les guides vous amènent découvrir la ville, ses monuments, ses histoires mais aussi ses anecdotes. Et toujours avec le sourire !

Pour retrouvez nos guides et partager avec eux la passion de Toulouse, demandez le programme des nos visites :

visites guidées

I love my guide conférencier #visiteztoulouse

demandezle programme !