J'enfile mes baskets avec Céline Gazel | Toulouse Tourisme
Monica Billault
Suivez le guide

J'enfile mes baskets avecCéline Gazel

Céline Gazel est guide à l'office de tourisme depuis 10 ans. À 22 ans, encore guide stagiaire, à Carcassonne, elle passe une journée à découvrir Toulouse. C'est un véritable coup de foudre qui ne l'a pas quittée. Toulouse, c'est le charme de ses briques, ce sont les marchés, temples de la gastronomie, la richesse culturelle, c'est la vie effervescente dans toute sa globalité.

Suivez le guide !

D'où viens-tu ?

Je viens de Matignon, une petite commune des Côtes d'Armor, située à 5 km de la côte. C'est aussi un des titres de noblesse du prince Albert de Monaco (Marquis de Matignon).

Comment as-tu atterri à Toulouse ?

C'est après avoir passé un an en Allemagne à parfaire mon allemand que je décide de poser mes valises à Toulouse. Toujours ce fameux coup de foudre !

Pourquoi as-tu choisi le métier de guide ?

J'ai toujours voulu travailler dans le tourisme. J'ai grandi dans une région très touristique, mes parents y tenaient un hôtel, j'y travaillais régulièrement. Je me suis naturellement dirigée vers un BTS tourisme, mais sans idée bien précise quant à mon futur métier. C'est pendant mon stage de première année que j'ai eu LA révélation. J'ai fait mes premières armes de guide sur les remparts de Saint-Malo ! J'avais trouvé ma vocation ! Transmettre l'histoire du patrimoine...

En trois mots, comment décrirais-tu ton métier ?

Le métier de guide c'est avant tout savoir partager sa connaissance du patrimoine, l'histoire d'une région, d'un monument à un large public. Ce qui implique aussi de savoir s'adapter à l'âge, la provenance, l'intérêt de son public.
Il n'y a pas qu'une seule façon de guider. À chaque visite c'est différent. Parfois très historique et sérieux, parfois beaucoup plus léger et ludique ou encore même complètement décalé, si on pense à la visite du 1er avril par exemple.

I love my guide - Céline Gazel

En visite

Une anecdote drôle à partager avec nous ?
Comme chaque jour je me rends au donjon du Capitole afin d'appeler les visiteurs pour la visite des grands monuments à 14h30. Je suis à 20 mètres du donjon. J'avance d'un bon pas quand tout à coup un pigeon volant à 1 mètre du sol me coupe la route ! J'ai un mouvement de recul assez brusque et là, je suis complètement bloquée. Incapable de marcher normalement. Paralysée par un lumbago !!! Finalement c'est une collègue qui, appelée en urgence, partira en visite à ma place. Depuis, je me méfie des bêtes à plumes.

Complète la phrase : "Tu ne peux pas repartir de Toulouse sans avoir vu…"
La salle des Illustres. Même si elle n'est pas toujours accessible, c'est pour moi un incontournable de Toulouse. C'est le lieu qui en met plein les yeux, c'est comme un musée, sans en être un, qui nous raconte Toulouse et ses Illustres.

Si tu avais à "vivre" un moment historique toulousain, lequel choisirais-tu ?
1856 : l'arrivée du train à Toulouse. Comme dans toutes les villes, c'est révolutionnaire. On va pouvoir voyager plus facilement, plus vite. Favoriser le commerce, l'industrie, créer de l'emploi, suivre les modes dans les grands magasins...

I lovemy guide

I love my guide est une opération lancée par l'office de tourisme de Toulouse pour vous faire connaitre notre équipe des guides conférenciers.
Par thématique, par quartier, les guides vous amènent découvrir la ville, ses monuments, ses histoires mais aussi ses anecdotes. Et toujours avec le sourire !

Pour retrouvez nos guides et partager avec eux la passion de Toulouse, demandez le programme des nos visites :

visites guidées

I love my guide conférencier #visiteztoulouse

demandezle programme !