Le quartier Saint-Cyprien | Page 2 | Toulouse Tourisme
Vous êtes ici
© Fred Adobestock

Le quartier Saint-Cyprien

Dans la collection des Balades Patrimoniales, voici le n°3 qui met à l'honneur Saint-Cyprien.


Un parcours dans le quartier Saint-Cyprien, un quartier plein de charme et intimiste. Il est juste de l'autre côté du pont Neuf, entre ancien hôpital de la Grave, la Garonne et le musée des Abattoirs.

Étapes

Barrière et maisons de l’octroi
34 Place Intérieure Saint-Cyprien
31300 Toulouse
France

À la fin du XVIIIe siècle, le quartier Saint-Cyprien est doté d’une porte monumentale dans l’axe de la rue de la République. De part et d’autre, l’octroi – ce péage sur les denrées et marchandises – s’y installe de 1800 à 1856.

Faits de pierre et ornés de bossage, les deux pavillons-péages sont rattachés aux bâtis par une série d’arcades en brique.
Surmontés de groupes sculptés assis, ils sont à l’origine réunis par une grille en fer forgé. Mise à mal par la grande inondation de 1875, elle sera d’abord déplacée puis fondue dans les forges du Bazacle. Sur la gauche, ouverte sur la rue Réclusane et reliée au bureau de l’octroi, l’ancienne maison de charité Saint-Nicolas, aujourd’hui intégrée dans l’ensemble des bâtiments municipaux accueillant l’espace Saint-Cyprien, une bibliothèque et le musée de l’affiche de Toulouse, ou Matou, dédié à l’art graphique publicitaire avec un fonds de plus de 200 000 documents.

Dominique Viet

Pages